Skip to content

Futur futé

avec Marie Bailly

Lien social, participation et sensibilisation 

Derrière l’acronyme – un peu barbare – CEC (pour Centre d’Expression et de Créativité) se niche un lieu bien particulier où des artistes et des acteurs du développement durable ont choisi de faire cause commune. Ils ont fait le pari que l’art, la création – la culture en général – constituent un formidable levier d’émancipation et peuvent (doivent ?) contribuer à construire une société plus juste, plus responsable, plus solidaire, plus ouverte, que les artistes et les créateurs sont aussi des acteurs sociaux, que l’art est une manière d’être au monde, un moyen de l’appréhender et de le rendre intelligible dans toute sa complexité, un moyen de partage et d’échange, que toutes les œuvres ou pratiques, même les plus introspectives ou les plus conceptuelles sont une forme d’engagement essentiel, sinon vital.

C’est dans cet environnement qu’a été créé, le parcours Futur futé. Un parcours qui valorise les initiatives environnementales du quotidien. Des gestes, parfois simples, qui attestent que des solutions alternatives et inventives existent et surtout qu’elles sont à la portée de chacun (du recyclage de la terre de céramique au compost en ville, en passant par le parc à vélos). Et qui nous a permis d’être lauréats de l’appel à projets lancé par la Fondation pour les Générations Futures en 2002. Celui-ci a été suivi par les rencontres Futur Futé. 

Des moments de partage, de création de lien, d’être et de faire. Toujours en lien avec des thématiques environnementales, celles-ci nous emmènent, invariablement, dans une transition vers plus de circularité.
Cet espace veut montrer que c’est ensemble que nous réaliserons les changements que nous voulons pour demain. Ensemble, entre amis, en famille, en association… pas après pas et jour après jours.
Des idées deviendront des projets et ceux-ci seront porteurs de transformations. 


©photo_marina_cox
Scroll To Top