Milady Renoir, Claire Gatineau, Sarah Debove… ces artistes qui animent les Ateliers de la rue Voot

En septembre, la programmation du centre d’Expression et de Créativité s’enrichit de deux nouvelles disciplines, l’écriture et la création sonore ainsi que d’un atelier dessin aux allures singulières. Trois ateliers, trois animatrices, trois propositions à découvrir ensemble.

Textes, corps, récits
2 cycles de 10 séances d’atelier d’écriture animé par Milady Renoir
le mardi de 18h30 à 22h
du 1er octobre au 10 décembre 2019 [complet]
du 7 janvier au 17 mars 2020

Les thématiques des ateliers sont des incitations à se concentrer sur un sujet et le décortiquer. Vu ma pratique artistique plurielle (photographie, danse, performance, slam), j’ai envie de rappeler que c’est le corps qui écrit, que le mental et le physique font un. L’instrument de mesure «corps» est un vivier de récits, intimes et universels. Le corps naît, procrée (parfois), rit, tombe malade (souvent), jouit, survit, parvient, meurt et donc (s’)écrit. Il est soumis à des comptabilités sociales et des narrations en strates. Comment ne pas être fasciné par le corps vivant, ce fragment de nature, ce sujet politique, cet objet esthétique? J’envisage ce premier cycle d’ateliers comme un laboratoire heureux où des écritures seront fabriquées à partir de textes d’auteurs et autrices (créatifs, théoriques, empiriques, poétiques,…), d’approches du corps à travers les âges, les arts, les points de vue des participants. Écrire à partir de ce qu’on ressent, pense, perçoit et entend d’autres dans la fiction et le jeu d’écrire, en faisant alliance avec d’autres pratiques de la rue Voot, telles que la photographie, le dessin.

Dessiner en ville
cycle de 10 séances d’atelier de dessin animé par Sarah Debove
dates et horaires à venir

Nous avons tous en tête les peintres expressionnistes qui découvrant le bonheur de transporter de la peinture en tube partent en expédition peindre à l’extérieur de leurs ateliers. Cette pratique, dessiner à l’extérieur n’est pas toujours aisée, nous sommes inhibés, nous n’aimons pas être observé et le regard des passants n’est pas toujours facile à assumer. Dessiner en ville se propose donc d’utiliser la force d’un groupe pour braver nos inhibitions et ainsi oser dessiner partout, joyeusement, en toutes circonstance et ensemble. Cet atelier se propose de s’imprégner du réel, de profiter de la richesse des espaces et usages divers qu’offre Bruxelles pour apprendre à observer, capter le mouvement, percevoir un espace. Nous nous donnerons rendez-vous dans des lieux insolites ou au contraire très quotidiens: opéra, skate park, espaces verts, métro… pour effectuer une série de jeux dessinés – comme peuvent le faire les enfants avec une craie – nous prendrons possession de l’espace public, retranscrirons tantôt de manière intuitive, tantôt de manière académique ce que nous avons sous les yeux. Nous constituerons notre carnet d’exploration urbaine, découvrirons des artistes qui utilisent le déplacement comme source de création ou terrain d’étude. Nous apprendrons des techniques de dessin (gravure, encre, peinture…), de narration (albums, images séquentielles, roman graphique) et chercherons en atelier notre propre langage graphique.

Des vies, des voix, des récits
cycle de 10 séances d’atelier de création sonore animé par Claire Gatineau
de janvier à avril 2020

Écouter c’est voir autrement. Nos images ont, pour beaucoup, des supports visuels. C’est intéressant d’aborder le son en avançant par analogie avec l’image. En passant par le son seul, comment par exemple créer un tableau? Tracer un paysage? Que devient le portrait? La carte postale? Que peut raconter un travelling sonore? Le mouvement d’un zoom, ou d’un dézoome?
Ce sont des pistes de recherches qui peuvent nous amener chacun à des écritures sonores très personnelles. Une manière d’écrire avec le son, mais aussi de ressentir avec le son.
Et ce cycle «des vies, des voix, des récits » aux Ateliers de la rue Voot?
Le son se glisse en nous et y résonne.  Il est composé de textures, de rythmes, de couleurs.
Le son est narration. Il provoque des images en nous.  À l’aide de consignes simples, nous expérimenterons la prise de son. Puis allant du plus simple vers des narrations plus construites, nous aborderons l’écriture sonore et radiophonique. Nous prendrons aussi le temps d’écouter des pièces existantes: documentaires, fictions, entretiens, poésies et paysages sonores…

paysage sonore 1