Skip to content

No Time to Waste, no Bike to Waste

Aux Ateliers de la rue Voot, l’économie circulaire se met au vélo. Pas de temps à perdre, en selle, à vos pédales, tout feu tout shuss, dérapage sur macadam et genouillères obligatoires direction les ateliers vélo!

Dans l’atelier, situé au numéro 95 de la rue Voot, on retrouve Joëlle et Hubert, les animateurs-mécaniciens-agitateurs (de conscience), selon l’humeur et la météo. Et aujourd’hui, Joëlle, nous parle du dernier bébé en date…

Le projet No Bike To Waste est né de l’appel à projets «Zéro déchet» de Bruxelles Environnement. L’idée est de revaloriser des vélos de seconde main par l’apprentissage de la mécanique vélo. Le projet s’inscrit dans la durabilité, tant sur le plan matériel qu’au niveau de l’autonomie : au terme de 3 ou 4 séances, le.la participant.e repart avec un vélo «sur mesure» et un bagage technique! Depuis le début du projet (janvier 2019), nous avons pu accompagner une bonne trentaine de participants. Cela fait autant de vélos revalorisés et remis en état de… rouler! Les participants disent apprécier la pédagogie et la convivialité des Ateliers de la rue Voot. Les séances donnent lieu à des échanges de savoir-faire et belles rencontres. Certains participants sont à même, au bout d’une ou deux séances, d’en aider d’autres. Les vélos remis en état sont de tous types, selon les souhaits des participants. Mais ce qui motive la plupart d’entre eux, c’est l’idée d’acquérir à la fois un vélo de seconde main et le bagage technique nécessaire pour pouvoir l’entretenir et effectuer les petites réparations. Les vélos peuvent être adaptés à des besoins plus spécifiques, comme la préparation à un grand voyage. Mais vu le succès du projet, nous devons rester dans le cadre d’une remise en état en trois ou quatre séances. Néanmoins, il est toujours possible de «peaufiner» le travail dans le cadre d’un atelier partcipatif de mécanique vélo. S’il fallait résumer le projet en quelques mots-clé, durabilité, autonomie, convivialité, rencontre, plaisir!

Et concrètement, comment ça marche?

Vous choisissez un vélo dans notre stock de vélos de seconde main, selon votre taille et le type de vélo que vous souhaitez: vélo de ville, VTC, VTT, vélo de course… Nous vous aidons à le remettre en état en 3 ou 4 séances. Nous fonctionnons sur un mode pédagogique, en encourageant l’autonomie et la confiance en soi. Lorsque vous repartez avec votre deux-roues, vous êtes à même d’en faire l’entretien et d’effectuer les petites réparations. Les ateliers ont lieu les jeudis ou samedis, de 14h à 17h, sur inscription.

Comment peut-on s’inscrire?

La première étape consiste à prendre rendez-vous par e-mail ou par téléphone. Lors de ce rendez-vous, nous vous accompagnons dans le choix du vélo. Nous convenons ensuite des séances de remise en état, en fonction des places et de vos disponibilités. Afin de garantir l’approche pédagogique, nous nous limitons à 3 ou 4 partcipant.e.s par séance.
Attention: Le projet connaît un certain succès (nous affichons complet jusqu’à fin août), ce qui peut occasionner un délai d’attente d’une ou plusieurs semaines. Ne tardez donc pas à nous contacter si vous souhaitez vous inscrire. Concernant le prix, le tarif est de 120€ (100€ pour les membres du Gracq, les allocataires sociaux, les étudiants et les plus de 65 ans). Ce tarif comprend le vélo, les séances, le remplacement des câbles (vitesses et freins) et les patins de freins. Si le participant souhaite faire une modification du vélo en utilisant des pièces de seconde main (remplacement d’un guidon, d’une selle, des pédales, …) le prix reste le même. Si des pièces sont remplacées par du matériel neuf, le prix sera adapté en conséquence.

Comme le précise l’animatrice, le projet est financé par la Région bruxelloise et porte sur l’année 2019. Dans l’incertitude d’un financement pour la suite, nous vous conseillons de ne pas attendre pour venir vous assembler un vélo «presque zéro déchets» et sur mesure.

Plus d’infos?
les ateliers vélo de la rue Voot
Bruxelles Environnement
Zéro déchet

IMG_0490
Scroll To Top