L'HISTOIRE


UN PEU D'HISTOIRE...

Les Ateliers de la rue Voot ont été fondés en 1972 par des artistes souhaitant ouvrir au public amateur la possibilité de pratiquer des disciplines artistiques, le niveau d'exigence et de qualité étant garanti par un encadrement professionnel.

René Van Craenenbroeck, passionné d'architecture, Bob Van der Auwera, sculpteur, Jacques Vilet photographe, et Noël Jacques, céramiste, sont animés par leur passion du partage et de l'échange. Leur souhait: privilégier la relation entre l'artiste professionnel et l'amateur, privilégier aussi l'expression et la créativité de chacune et chacun.
Ils lancent l'initiative d'enthousiasme et, quasiment sans moyens, au départ du château Malou en passant par la « Maison espagnole » (aujourd'hui La Médiatine), qu'ils sauvent d'une démolition quasi certaine. Après la rénovation et l'affectation de l'ex-Maison espagnole en lieu d'exposition, ils finissent par investir le 91 de la rue Voot, une ancienne boulangerie. Et ce, avec le soutien des autorités communales, propriétaires du lieu.

L'équipe de base est rapidement rejointe par d'autres complices, tels Jean Meeus, qui fonde l'atelier vélo à l'occasion du choc pétrolier de 1974 et du premier dimanche sans voiture. Il est rapidement rejoint par Jean Motllo. Ainsi, quasi dès le départ, les artistes se sont montrés soucieux de réduire l'impact de leurs activités sur l'environnement. Prémonitoire !
Sur cette lancée et dans ce contexte, Jean Motllo lancera d'ailleurs, en 1981, l'atelier de techniques solaires.
En 1980, l'association est fondée, rapidement reconnue en tant que Centre d'Expression et de Créativité, secteur créé afin de valoriser et soutenir les initiatives non académiques de ce type qui fleurissaient alors et ont prospéré depuis (aujourd'hui la Fédération Wallonie-Bruxelles compte 157 C.E.C., soit 20.000 participants encadrés par 700 animateurs).
Ses autres soutiens: la commune de Woluwe-Saint-Lambert ainsi que la CoCoF et la Région de Bruxelles-Capitale, qui subventionne l'emploi permanent et les activités liées à la mobilité et à l'environnement. Cet aspect de l'identité du lieu s'est affirmé, avec le lancement en 1982 de l'atelier techniques solaires, la mise en place progressive d'un parcours « Futur futé », ensemble de dispositifs écologiques à tous les étages de notre maison et, enfin, avec l'ouverture d'un second point de chute pour les cyclistes, le Fietspunt/Point Vélo, situé en face du campus de la VUB/ULB.

Aujourd'hui, en ce qui concerne les ateliers artistiques, le C.E.C. des Ateliers de la rue Voot propose photographie, sculpture, céramique, création numérique et dessin. Une équipe de quatre permanents assure le fonctionnement de la structure au quotidien et une vingtaine d'animateurs, artistes professionnels pour la plupart, accueillent plus de deux cents participants par semaine dans les ateliers hebdomadaires. Des activités connexes à ces ateliers sont également organisées ainsi que des stages intensifs durant les congés scolaires.

Et l'esprit pionnier des débuts n'a pas cessé d'animer le lieu ! Mais encore ?